lynch. - D.A.R.K. -In the name of evil-

Date : Dimanche 15 Novembre 2015 à 19h35
Auteur : Satsuki974

lynch. - D.A.R.K. -In the name of evil-

01. INTRODUCTION
02. D.A.R.K.
03. ANTARES
04. EVOKE
05. GHOST
06. ILLUMINATI
07. ETERNITY
08. FALLEN
09. BEAST
10. INVADER
11. COSMOS
12. MELANCHOLIC

13. MOON



Rares sont les groupes de Visual Kei atteignant leur dixième anniversaire. Cependant, lorsqu’ils y arrivent, la décennie est bien souvent synonyme de changement, de renouveau et marque un nouveau départ. lynch. a su, au fil des années, conserver son style, même après son passage major chez KING RECORDS en 2010. L’année dernière, avec 「GALLOWS」, le groupe nous a offert un album puissant et musclé alliant divers éléments metalcore dans l’air du temps, mais tout en gardant cette part de mélodie et cette profondeur mélancolique qui le caractérise depuis ses débuts. Au final, que pouvons-nous donc attendre de ce nouvel album ? Que se cache dernière ce nom pour le moins évocateur qu’est 「D.A.R.K. -In the name of evil-」 ? 

 
Entre violence et délicatesse, l’atmosphère est posée dès「D.A.R.K.」, la première chanson de la galette. Guitares lourdes et puissantes sur fond de piano aux sonorités mélancoliques, lynch. nous offre une introduction cinglante et l’un des meilleurs morceaux de l’album. même si le refrain, moins percutant et mémorable, est en deçà de la puissante mélodie principale.
 
Nous pouvons déjà affirmer qu’avec ce「D.A.R.K. -In the name of evil-」, lynch. continue sur la voie empruntée avec 「GALLOWS」. Nous retrouvons des guitares lourdes, une basse puissante, un jeu de batterie musclé mais aussi une atmosphère lourde et sombre. Toutefois, le quintet tente également d’y apporter d’autres éléments qui ont fait leur succès. 「EVOKE」est un parfait exemple. Rythme effréné, riffs acérés, un titre percutant sur les couplets et qui dévoile toute sa luminosité sur son refrain. Un schéma classique qu’on retrouve chez bon nombre de groupes mais qui reste pour le moins efficace quand il est utilisé à bon escient, et c’est le cas ici. Un titre rentre-dedans qu’on écouterait bien en boucle.

 
En tentant de mixer ces deux facettes musicales, lynch. a cependant du mal à trouver un juste milieu. A vouloir, peut-être, apporter trop de légèreté aux refrains, certaines pistes semblent perdre tout leur attrait, elles en deviennent même simplistes. Nous pouvons quand même attendre plus de la part d’un groupe qui a franchi le cap des 10 ans. 「ANTARES」, 「ILLUMINATI」 et peut-être même 「FALLEN」 illustrent bien ce fait même si leur structure, plus ou moins particulière, relève tout de même l’attention par moments. 

 
En ce qui concerne la structure des différents titres, lynch. tente de nouveaux schémas de composition assez particuliers et n’hésite pas à y intégrer des sonorités nouvelles. Nous pouvons sans conteste citer 「GHOST」qui, avec son rythme groovy, son ambiance jazzy-cabaret et son break nerveux, et 「ETERNITY」, seule ballade de l’album, qui apportent de la fraîcheur dans la discographie du quintet.
Aussi, comme à l’accoutumée, le groupe nous offre des chansons taillées pour les concerts, comme 「INVADER」et sa minute trente, ou encore 「BEAST」sur laquelle nous pouvons déjà entendre le public scander les 「CRAZY LAZY LAZY LAZY」fiévreux en duo avec Hazuki. L’intérêt de ces morceaux sur CD est cependant discutable.

 
Enfin, le duo 「COSMOS」/「MELANCHOLIC」 en fin d’album se révèle être un des meilleurs moments de l’écoute, et résume bien ce qu’est lynch. actuellement. Outre le riff principal metalcore déjà entendu, 「COSMOS」surprend par sa force et par sa puissance. Puis, la brutalité laisse la place à la douceur et à la mélancolie. Rien qu'avec ces deux morceaux, nous saisissons les deux facettes de lynch. Même si la brutalité persiste, nous pouvons ressentir une sorte de profondeur, une sorte de puissance mélancolique, renforcée par le chant de Hazuki, profond. 
Ces deux pistes montrent le chemin vers la dernière chanson de l’album : 「MOON」. Cet album se termine de la même façon que 「GALLOWS」et son 「PHOENIX」, à savoir une chanson plus épurée, plus rock et qui laisse entrevoir une lueur d’espoir et nous donne envie de presser le bouton pour redémarrer l’écoute.

 
Au final, lynch. propose un album solide et consistant. Nous pouvons aisément retirer de très bonnes pistes ici et là. Le groupe n’hésite pas à mélanger les styles tout en gardant sa personnalité. La sauce lynch. est, aujourd'hui, composée d'ingrédients qui ont fait leur succès, d'ingrédients nouveaux davantage dans l'air du temps, et de quelques pincées de ceci ou de cela laissant entrevoir (ou pas) son évolution musicale. Malgré tout, il faudrait tout de même qu’il fasse attention à ne pas tomber dans la simplicité avec des refrains typés « tout-public ».

 
Les + :
- lynch. et ses compositions puissantes, lourdes mais teintées de mélancoliques mélodies
- Quelques nouveautés dans leur discographie
- La musique de lynch. change et se complète tout en gardant son essence
 
Les - :
- Malgré tout, des refrains un peu trop simples
- Le nom de l’album qui n’est pas si évocateur que cela au final

 

 

 

 

Artistes concernés : lynch.
| | Plus
Concerts en France
Pas de concert prévu pour le moment...
Recherchez sur VisualVice
Retrouvez-nous sur...
MySpace   Twitter
Facebook   YouTube
Mixi   Last.fm