Matenrou Opera - Chikyuu

Date : Jeudi 04 Février 2016 à 15h52
Auteur : Satsuki974

摩天楼オペラ - 地球
(Matenrou Opera - Chikyuu)




                  [Limited]                                            [Regular]
                    
© King Records

Tracklist
:

01. PANDORA
02. BURNING SOUL
03. 致命傷 (Chimeishou)
04. YOU & I
05. 君と見る風の行方 (Kimi to Miru Kaze no Yukue)
06. Good Bye My World
07. 青く透明なこの神秘の海へ (Aoku Toumei na Kono Shinpi no Umi he)
08. FANTASIA
09. SILENT SCREAM
10. ether
11. 讃えよう 母なる地で (Tataeyou Haha naru Chi de)
12. 地球 (Chikyuu)
13. 嘘のない私で (Uso no nai Watashi de) * version limitée uniquement


摩天楼オペラ (Matenrou Opera) est sans doute l’une des valeurs sûres de la scène Visual Kei actuelle. Depuis ses débuts en 2007, le groupe a su s’imposer avec une identité musicale et évoluer tout en conservant son essence.
L’année 2016 marque la sortie d’un quatrième album major intitulé 「地球」 (Chikyuu). Son concept tourne autour des éléments et fait suite à divers singles sortis en 2015 qui lui servait d’introduction.
Après l’excellent 「喝采と激情のグロリア」 (Kassai to Gekijou no Gloria) de 2013, et le 「AVALON」en demi teinte sorti en 2014, vers quoi摩天楼オペラ (Matenrou Opera) a décidé de s’orienter cette fois-ci ? Voici quelques éléments de réponses.
 
Le quintet rend hommage ici à cinq éléments : le feu, l’air, l’eau, la terre et l’éther. 
Le feu, tout d’abord, avec 「BURNING SOUL」, une composition aux sonorités power-metal. Dynamique et puissante, elle possède toutes les qualités pour être une « killer-tune » de ce nouveau CD. Les « Carry on !! Carry on !! Keep on BURNING SOUL !! » scandés par Sono font effet et auront probablement beaucoup d’impact en live.
Puis, 「君と見る風の行方」 (Kimi to Miru Kaze no Yukue), représentant l’air, et 「ether」 se veulent plus épurées. Deux chansons légères à travers desquelles l’accent est davantage mis sur le chant de Sono accompagné des samples aériens du clavier d’Ayame.
Avec 「青く透明なこの神秘の海へ」 (Aoku Toumei na Kono Shinpi no Umi he), représentant l’eau, et 「讃えよう 母なる地で」 (Tataeyou Haha naru Chi de), représentant la terre, la formation nous propose deux hymnes de 7 et 8 minutes. Comme ce fut le cas pour 「Helios」 par exemple, 摩天楼オペラ (Matenrou Opera) glorifie ces deux éléments avec deux titres riches et travaillés. L’impact est peut-être moins puissant que ce dernier, il n’empêche que le groupe signe là deux pièces maîtresses de ce CD.
Nous l’avons donc compris, ces cinq chansons sont variées, apportent de la diversité et représentent le cœur même de l’album. Mais alors, qu’en est-il de l’autre moitié de la galette ?
 
Mis à part les chansons-suscitées, les autres titres semblent s’écarter du sujet de l’album même si certains sont plutôt réussis. Parmi eux, nous retrouvons「PANDORA」 avec lequel l’album s’introduit. Un bon titre typé power metal doté de samples aux claviers puissants ; mais malheureusement trop court avec ses deux petites minutes.
Le duo 「FANTASIA」 et 「SILENT SCREAM」, deux compositions d’Anzi valent également la peine d’être mentionnées. La première, traditionnelle piste instrumentale, est de bonne facture mais n’égale pas 「Utopia」 ou 「永遠のブルー」 (Eien no Blue). La seconde, quant à elle, est plus sombre et plus lourde, comme ont pu l’être 「SWORD」 ou「AGE」 par exemple.
 
Le reste des chansons semble avoir un peu de mal à trouver sa place dans ce concept. Notamment, le choix de 「致命傷」(Chimeishou) est contestable. Bien loin d'être une des meilleures compositions du groupe, elle semble hors contexte. Ce choix semble donc davantage marketing (chanson qui a servi à un anime). 
Dans la même catégorie, 「YOU & I」 et 「Good Bye My World」 passent également assez inaperçues. La première est une composition d'Ayame que l'on retrouve sur pratiquement chaque CD du groupe (「EMPEROR」, 「Round & Round」, 「Plastic Lover」,「メインキャストは考える」(Maincast wa Kangaeru) etc.). La seconde possède tout de même des éléments notables à l'image des sonorités jazzy, mais également le chant de Sono…qui déraille complètement alors qu’il est très bon sur le reste. Enfin, 「地球」(Chikyuu), la chanson titre qui clôture l’album, se révèle plutôt faible car manquant d'entrain et d'impact. Heureusement que la version limitée est accompagnée de 「嘘のない私で」 ( Uso no nai Watashi de), plus puissante, qui permet de ne pas rester sur sa faim.
 
Nous l’avons compris, 「地球」 (Chikyuu) n’est sans doute pas le meilleur album du groupe. Il s’agit juste de la continuité de ce qu’il proposait déjà avec 「AVALON」. Le groupe semble s’être davantage orienté vers le power metal pur et dur et a laissé de côté le côté symphonique et l’usage de chœurs qui les caractérisait sur les derniers albums. Pourtant, le juste milieu semblait avoir été trouvé sur 「喝采と激情のグロリア」 (Kassai to Gekijou no Gloria). Quoiqu’il en soit, le CD possède un noyau solide et il appartiendra, au final, à tout un chacun, de se faire un avis en fonction de ses propres goûts.

 
Les + :
  • Un album aux sonorités variées autour d’une musique essentiellement power metal
  • Des musiciens de qualité qui semblent savoir vers quoi ils s’orientent
  • Les pistes représentant les éléments sont (plus ou moins) bonnes…
 
Les - :
  • … parmi des pistes de remplissages comme 「致命傷」(Chimeishou),「YOU & I」... les compositions d'Ayame en fait.
  • L’absence de véritable tube comme sur les précédents albums.
Artistes concernés : Matenrou Opera
| | Plus
Concerts en France
Pas de concert prévu pour le moment...
Recherchez sur VisualVice
Retrouvez-nous sur...
MySpace   Twitter
Facebook   YouTube
Mixi   Last.fm