KAMIJO

Date : Lundi 02 Septembre 2013 à 19h30
Auteur : Satsuki974

 

© KAMIJO - Sherow Artist Society


 


KAMIJO nous a fait l'honneur de nous accorder un peu de son temps afin de répondre à nos questions et de nous parler de ses nouvelles activités en solo.
Entre ses activités actuelles et ses projets futurs, voila un KAMIJO bien occupé que nous retrouvons là et il ne semble pas prêt de vouloir s'en arrêter là !
On ne peut être qu'impatient de découvrir la suite de sa carrière et les futurs péripéties du label Sherow Artist Society qui nous a fourni tant de groupes de qualité jusque là !




1 - Pourquoi avez-vous choisi de débuter une carrière solo plutôt que de rejoindre un nouveau groupe ?

KAMIJO : Je suis déjà passé, entre autres, par Versailles et LAREINE alors je n'ai pas senti le besoin de créer à nouveau un groupe.


2 - Après avoir officié dans deux grands groupes qu'étaient LAREINE et Versailles, vous deviez travailler à plusieurs, comment abordez-vous le travail d'artiste solo ? Est-ce plus dur à gérer ?

KAMIJO :
Bien entendu, être en solo est plus compliqué qu'être en groupe. Car étrangement, beaucoup trop d'idées me viennent.


3 - Quand on fait partie d'un groupe qui marche bien pendant plusieurs années, n'est-ce pas dur de tout recommencer ou au contraire est-ce une sorte de challenge ?

KAMIJO :
Si c'est pour donner naissance à une œuvre splendide, je suis prêt à tout endurer.
Ce challenge a débuté pour moi dès l'enfance, lorsque j'ai commencé à jouer de l'orgue électronique.


4 - Parlez nous des trois chansons que composent votre premier single. Qui est Louis ? "Grazioso" est un mot italien signifiant "gracieux". Pourquoi de l'italien ? "幻想トリアノン" (Gensou Trianon) fait-elle au château que Louis XIV a fait construire à proximité de Versailles en France ?

KAMIJO :
Grazioso est une chanson façon "musical" (façon comédie musicale .ndtr). Comme la mélodie représentait à mes yeux l'Italie, j'ai choisi de chanter en Italien. C'est d'ailleurs la première fois pour moi.


5 - Vous disiez que Versailles était la continuité de Lareine pour vous. Est ce que ce projet solo est la continuité de Versailles ? De quel manière les deux projets sont-ils liés ?

KAMIJO :
Tout est lié. C'est pourquoi pour ce premier single j'ai choisi le nom d'un roi.


6 - Mana fait une apparition dans le clip de Louis. De quelle manière a-t-il contribué à ce single ?

KAMIJO : Mana-sama
m' a fait le plaisir de sa présence afin de pousser encore d'avantage notre vision de l'esthétisme.


7 - Vous avez collaboré avec de nombreux musiciens connus durant votre carrière. Avec qui d'autre aimeriez-vous travailler ?

KAMIJO :
Monsieur Tom Cruise !


8 -  Ce premier single sera édité par Sherow Artist Society, votre propre label. Avez-vous choisi de relancer les activités de ce label ? Pouvons-nous espérer voir l'arrivée de nouveaux groupes au sein de celui-ci ?

KAMIJO :
Le label est constamment en activité. On prévoit une sortie pour un nouveau groupe vraiment très classe, alors attendez le avec impatience !


9 - Niveau look, on remarque qu'il est très proche de celui que vous arboriez dans Versailles, pouvons-nous en déduire que c'est celui qui vous sied le mieux à l'heure actuelle ?

KAMIJO :
Oui voila. C'est aussi parce que le costumier, la maquilleuse et le photographe sont tous issus du staff de Versailles. rire
Mais quoi qu'il en soit, je porte déjà ce genre de costume depuis l'époque de LAREINE.


10 - Quelles sont vos perspectives d'avenir à court terme ? Un nouveau single de prévu ou un premier album ? Et à long terme ? Pensez-vous continuer ce projet solo encore longtemps ?

KAMIJO :
Je pense continuer toujours cette carrière en solo. Pour la prochaine sortie, j'ai prévu que ce sera à nouveau un single.


11 - En France, l'année 2013 a été marquée par le retour, voire même la première venue, de bon nombre de groupes connus de la scène J-rock et Visual kei. Ce sera également la première édition de la [Tokyo Crazy Kawaii], qui sera à ce jour l’événement qui regroupera le plus de concerts d'artistes japonais en France. Pensez-vous que nous assistons à un nouveau souffle, une seconde vague de la culture pop japonaise sur l'Europe, et notamment en France ?

KAMIJO :
J'espère que ça ira dans ce sens.
Moi aussi j'ai envie de venir rapidement faire des concerts !


12 - Vous avez acquis une certaine notoriété dans le milieu du Visual Kei que ce soit au Japon et même de part le monde avec Versailles, prévoyez-vous d'aller rendre visite à vos fans étrangers ?

KAMIJO :
Rien n'est encore arrêté, mais j'aimerai mener une carrière à l'étranger de la même façon qu'au Japon.


13 - Vous avez une longue carrière en tant qu'artiste dans le milieu du Visual Kei et avez accompli de bien grandes choses. A contrario, avez-vous des regrets ?

KAMIJO :
Aucun.


14 - Depuis quelques temps, de nombreux vieux groupes se reforment, est-ce un phénomène de mode ? Pouvons-nous espérer un retour de LAREINE un jour ?

KAMIJO :
Si c'est juste pour une journée, ce n'est pas impossible ! rire


15 - Pour finir, je pense que tous les fans de Versailles et de vous-même se posent cette question, pensez-vous que Versailles reviendra un jour ?

KAMIJO :
Bien entendu ! C'est dans ce but là qu'actuellement je veux faire de mon mieux en solo.


16 - Un dernier message pour tous vos fans ?

KAMIJO :
Me revoilà ! Merci pour m'avoir attendu pendant cette longue période.
Je veux rapidement goûter à votre sang !! rire (pour rappel, Kamijo joue le rôle d'un vampire .ndtr)




Nous tenons à remercier KAMIJO pour sa gentillesse et le temps qu'il nous a accordé ainsi que son management pour avoir rendu cette interview possible.

Toutes les photos sont © Copyright KAMIJO - Sherow Artist Society

Artistes concernés : KAMIJO, Versailles - Philharmonic Quintet -
Traduction : shimobe
| | Plus
Concerts en France
Pas de concert prévu pour le moment...
Recherchez sur VisualVice
Retrouvez-nous sur...
MySpace   Twitter
Facebook   YouTube
Mixi   Last.fm